Actualité

  • Publiez sur MarocAntan vos documents anciens (cartes, photos, affiches, monnaies...) : envoyez par e-mail des copies numériques en haute résolution et participez ainsi à la construction d'une vaste banque d'images gratuite sur le Maroc d'autrefois.

    ■ ■ ■

    Informez-vous sur la vie du site (en savoir plus).

    ■ ■ ■

    Effectuez vos recherches sur le Maroc ancien et consultez les petites annonces.

    ■ ■ ■

    Nouveau ! Découvrez RadioAntan.

Cartes postales & photographies

  • ■ ■ ■ Villes et campagnes

    Survolez la carte interactive : des info-bulles vous indiquent le nom des différentes régions du Maroc. Cliquez sur chacune d'elles pour afficher les images correspondantes. Et commencez le voyage...

    Agadir et sa région Casablanca et sa région Fès et sa région Marrakech et sa région Meknès et sa région Ouarzazate, Zagora et le Sud Oujda et l'Est Rabat et sa région Safi, Essaouira et leur région Sahara et confins sahariens Tanger, Tetouan et le Nord
  • ■ ■ ■ Nos aïeux et les vôtres

    Une galerie des principales figures du Maroc d'antan : souvent étonnantes, toujours émouvantes. Peut-être y reconnaîtrez-vous l'un de vos parents ?

  • ■ ■ ■ Grande et petite histoire

    Le récit imagé de l'histoire du Maroc aux XIXème et XXème siècles, ainsi que de sa relation passionnée avec la France.

Livres & textes

  • Améliorez votre connaissance du Maroc d'autrefois, grâce à des ouvrages anciens ou contemporains. Bibliophiles, érudits ou curieux, découvrez et proposez les titres indispensables.

Rechercher dans MarocAntan

Ils font le site

Communauté

  • Communauté de MarocAntan sur MyBloglog

« Voyage au long cours | Accueil | Le centenaire (14) »

Commentaires

je voudrais savoir si les franciscaines pouvaient loger des touristes français dans leursstructures religieuses

merçi de me répondre

dilou

à titre d'information:Je suis française. J'ai passé mes 30 premières années au Maroc que j'ai quitté en 1972. J'ai été éduquée, outre mes parents par nombreuses structures catholiques sous le protectorat et dans les 15 premières années de l'indépendance.
J'ai toujours entendu dans les structures catholiques qu'il était interdit de faire du prosélytisme.
Pour les jeunes générations, j'aimerais qu'elles apprennent le rôle joué par Mgr Lefèvre (pas l'intégriste), l'évêque de Rabat et son successeur Mgr Jean Chabbert en appui à ceux qu'on a appelé "les français libéraux" pour que l'Indépendance soit reconnue.
J'ajoute que les quelques "français libéraux" que j'ai connu personellement étaient tous catholiques (signataires d 'un manifeste soutenant la lutte de l'indépendance et appelant le gouvernement français à négocier)
Les chrétiens, ce n'est pas majoritairement la caricature donnée par certains évangélistes américains.

Abdellah Naguib

Je cite Anne Marie Rozelet : Dans son livre "Passeurs d’Esperance Français libéraux dans le Maroc en crise 1945 - 1955", elle évoque la fameuse lettre de Monseigneur Amédée Lefèvre

« La rupture de certains catholiques du Maroc avec la tendance conformiste d’une hiérarchie approuvant dans son ensemble la politique colonialiste, trouva un soutien en 1952, dans une position dissidente au plus haut sommet de l’autorité catholique au Maroc : celle de l’Evêque de Rabat (son titre exact à l’époque était Vicaire Apostolique). Monseigneur Amédée Lefèvre.
En Février 1952, selon l’usage au début du Carême, Mgr Lefèvre adressa aux chrétiens du Maroc une « lettre » qui leur rappelait fermement les préceptes de justice édictés dans l’Evangile en général, et très précisément vis-à-vis des Marocains, « dont ils ne devaient pas oublier qu’ils étaient, en vérité, les hôtes. »

Grand émoi dans la communauté catholique :
« Ce fut un « boum » extraordinaire, rappelle Monseigneur Chabbert…

Quant aux Français Libéraux, l’ACP dans son câble du 10 Mai 1954 nous donne le profil de ses courageux Français signataires de ce qu’on appelait à l’époque, la Lettre des 75 :
« Une lettre portant 75 signatures, parmi lesquelles figurent celles d’anciens officiers ayant exercé des commandements territoriaux au Maroc ou servi dans les Affaires indigènes, de Français nés au Maroc ou y résident depuis longtemps (avocats, médecins, ingénieurs, professeurs, industriels, assistantes sociales, journalistes, militants syndicalistes a été remise par une délégation de Français du Maroc, le 8 mai à M. René Coty.

Les signataires : Me Buttin, avocat, ancien bâtonnier ; M. Celier, maitre de requête honoraire au conseil d’Etat ; Me Cornu, avocat ; M. Delanoë, docteur en médecine (né au Maroc) ; M. Halley des Fontaines, retraité ; M. Mazzella Antoine, journaliste (au Maroc depuis 1921) ; M. Pignal, commerçant ; Général Richert ; M. Sabatier, licencié (né et élevé au Maroc) ; Commandant Sartout, ancien officier des A.I. directeur de quotidien etc.
Parmi les signataires, le Colonel Mangin, que j’avais eu l’occasion d’apprécier les qualités humaines durant de longues années.

Ardin didier

Bonjour,
Peut-on connaitre les noms des signataires de cette lettre ?
merci
didier Ardin

Abdellah Naguib


Les 75 signataires de la lettre remise par une délégation de Français du Maroc le 8 Mai 1954 au Président Français Monsieur René Coty:

M.M Ardin Paul, Mme Attuyt, Mme Baron Anne-Marie, Bellaigue Bertrand, Me Buttin, Colonel Butzer, Cabrol, Camillieri, Mme Cauvet, Celier, Dr Chauvin, Charroy Yves, Charron, Convers Alain, Cotinaud Olivier, Me Cornu, Melle Couerbe (dite Darbor), Decout, Dr Delanoë, Halley Des Fontaines, Deodati, Duperrey, Melle Duplat, Melle Empis De Vendin, Mme Ercole Josée, Fauconnet, Mme Fauconnet, François, Feltin André, Mme Feltin-Stacheling, Frémont, Gaignaire Frank, Gallucci, Melle Gilbert, Guerpillon, Guillemot Pierre, Me Houet Simone, Jarraud, Kamm, Me Larrouy, Mme Lebrun Simone, Lescure, Mme Lescure, Melle Martinaggi, Marrazani, Maximoff Serge, Mazzella Antoine, Melle Meheut, Colonel Mengin,Morelet, Mme Morelet, Orain Robert, Mme Orain, Me Paco, Pignal, Pirot, Philippe, Mme Philippe, Prallet, Mme Pré, Melle Quélin, Général Richert, Rollat, Sabatier, Saget, Commandant Sartout, Mme Sartout Jacqueline, Schneltzer, Senal Gérard, Siméoni Pierre, Teilhac, Mme Theil, Tapiero, Mme Razon Madelaine, Me Razon Lydie, Mlle Vasquez.

D'autres Français se rallieront aux 75, le journal Maroc-Presse publa la liste des 55 nouveaux signataires.

Mostapha elamri

SVP

merci d'avance;

je veux connaitre les colonialistes francais dans la zone Tires de Oulad Said; prés de Kasba oulad jeddi-Haddami??

je connais quelque uns comme laurant, Ferrara; mais celui de teris non.


Merci

marghich moussa

bonjour je vous écris pour vous demader si vous possédez des photos concernat Mgr Lefèvre, Mgr Vielle, Mgr Dreyer, ainsi que des photos du Monastère Tioumliline d'Azrou

Abdellah Naguib


Des libéraux français il y en aura toujours, Mr Paul Leroy-Beaulieu publia un article dans la Revues des Deux Mondes du 1 er Janvier 1908, l’éminent économiste y préconisait un politique d’abstention au Maroc :

« Nous ne tenons pas le Maroc, disait-il, c’est le Maroc qui nous tient ; tous nos efforts doivent tendre à nous en dégager… » Il faut écarter, ajoutait-il, non seulement la conquête, mais tout projet d’hégémonie et de tutelle politique, sous quelques forme que ce soit.

Un véritable visionnaire…


Abdellah Naguib


En marge de l’opération de « pacification » de la Chaouia :

En Février 1908, lors d’un débat à l’Assemblée Française, Mr Etienne, député… d’Oran et ex Ministre des Colonies exprime son point de vu :

La France accomplit une mission de police pour rétablir l’ordre au Maroc… l’Espagne et la France ont été « invitées » à accomplir cette mission »

Mr Etienne, l’illustre chef du groupe Colonial à l’Assemblée, précise que la mission de police en cours n’avait pas pour objectif la conquête, l’annexion ou le protectorat ( !) mais pour venger les victimes des évènements de Juillet 1907 »

Sacré Mr Etienne ! Manifestement, Il avait bien besoin d’un rappel sur l’histoire du Maroc et de la Dynastie Alaouite.


Abdellah Naguib


Mars 1908, un mois après l'intervention de Mr Etienne, Mr Pichon Ministre des Affaires Etrangères de la République Française donne lecture au Parlement de la lettre du Sultan Moulay Hafid, remise à l’Ambassadeur de France à Tanger :

Après la formule de politesse d’usage
« Le peuple marocain demande à être traité avec l’impartialité que comportent les droits des nations, par le renvoi des troupes d’occupation hors du territoire, afin que la sécurité s’établisse en se généralisant et en s’épanouissant dans les confins de l’Empire marocain, par la cessation de toute ingérence etc. »


Abdellah Naguib


Le 19 Septembre 1908, Mr Pichon Ministre des Affaires Etrangères informe l’Ambassadeur de France à Berlin Mr Cambon de ce qui suit :

« Une note donnée à l’agence Havas et aux journaux du soir annonce que, d’après des décisions antérieures du Conseil des Ministres, mille hommes appartenant aux troupes de débarquement dans la Chaouia sont en partance et que Trois mille partirons avant la fin du mois d’octobre etc. Ces mesures, rentrent dans le plan d’évacuation que le gouvernement à pris devant le Parlement l’engagement d’exécuter et dont… les gouvernements étrangers ont été avisés dès le mois de Mai »

-On ne peut être plus précis ! Il fallait cependant faire preuve de patience et attendre les années soixante pour finaliser l’opération.

Abdellah Naguib


Après la disparition de Feu Vedrine Jean:

Tous ceux qui vécurent les douloureux événements des années cinquante, ce souviendront de Mr Védrine Jean, il faisait parti de ses Français (1) qui servirent courageusement l’amitié Franco-Marocaine, en soutenant le juste combat de feu Mohammed V et de son peuple.

(1) Clostermann, Lemaigre Dubreuil, Dr Delanoë, Martinet, Mauriac F., Parent P., Me J.Ch Legrand, Reitzer etc.


Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Voyagez dans le temps...

  • ...à la rencontre du Maroc de jadis. Découvrez les paysages, événements historiques et personnages d'autrefois, à travers une vaste collection de cartes postales, gravures, photographies, affiches et monnaies anciennes.

    MarocAntan publie régulièrement de nouveaux documents, que vous êtes invités à commenter. Vous pouvez aussi nous faire partager vos souvenirs ou mettre en ligne vos propres images. En savoir+

    Cliquez pour envoyer un courriel.

    + Translation / Übersetzung

    English Deutsch

La voix du passé

Affiches anciennes

  • Quelques affiches pour retrouver l'atmosphère d'autrefois. Publicitaires, informatives ou politiques, elles sont le reflet d'une époque.

Monnaies d'antan

  • Amateurs de numismatique, accédez à un fond remarquable de monnaies anciennes du Maroc : billets de banque et pièces en or ou argent, datant du Xème au XXème siècle.

Cartes & plans

  • Consultez, compulsez des cartes du Maroc de jadis et partez en expédition sur les chemins du passé. Si vous possédez une cartographie ancienne, envoyez-nous en une copie haute résolution.

Visitez aussi...

  • Cliquez pour visiter MarocAuction.
  • Cliquez pour visiter MarocAntics.
  • Cliquez pour afficher notre sélection de liens.

Conditions

  • Creative Commons License

Références

  • ■ Référencer et se syndiquer

    Référencez MarocAntan. Abonnez-vous à MarocAntan.
  • ■ Marque-page

  • ■ Classements et top-trucs
  • ■ Visites du monde