Actualité

  • Publiez sur MarocAntan vos documents anciens (cartes, photos, affiches, monnaies...) : envoyez par e-mail des copies numériques en haute résolution et participez ainsi à la construction d'une vaste banque d'images gratuite sur le Maroc d'autrefois.

    ■ ■ ■

    Informez-vous sur la vie du site (en savoir plus).

    ■ ■ ■

    Effectuez vos recherches sur le Maroc ancien et consultez les petites annonces.

    ■ ■ ■

    Nouveau ! Découvrez RadioAntan.

Cartes postales & photographies

  • ■ ■ ■ Villes et campagnes

    Survolez la carte interactive : des info-bulles vous indiquent le nom des différentes régions du Maroc. Cliquez sur chacune d'elles pour afficher les images correspondantes. Et commencez le voyage...

    Agadir et sa région Casablanca et sa région Fès et sa région Marrakech et sa région Meknès et sa région Ouarzazate, Zagora et le Sud Oujda et l'Est Rabat et sa région Safi, Essaouira et leur région Sahara et confins sahariens Tanger, Tetouan et le Nord
  • ■ ■ ■ Nos aïeux et les vôtres

    Une galerie des principales figures du Maroc d'antan : souvent étonnantes, toujours émouvantes. Peut-être y reconnaîtrez-vous l'un de vos parents ?

  • ■ ■ ■ Grande et petite histoire

    Le récit imagé de l'histoire du Maroc aux XIXème et XXème siècles, ainsi que de sa relation passionnée avec la France.

Livres & textes

  • Améliorez votre connaissance du Maroc d'autrefois, grâce à des ouvrages anciens ou contemporains. Bibliophiles, érudits ou curieux, découvrez et proposez les titres indispensables.

Rechercher dans MarocAntan

Ils font le site

Communauté

  • Communauté de MarocAntan sur MyBloglog

« Fès panoramique | Accueil | Générale Transatlantique »

Commentaires

Abdellah Naguib


Au début du siècle dernier, les premiers habitants européens de Casablanca s’étaient fixés pour tache de reconstituer naturellement, les structures de leur propre environnement dans leur pays d’origine.

Outre les clubs, casinos et café-concert de l’Ancienne Médina, la ville européenne abrita pour sa part diverses associations, c’est Mr André Santoi, Ecrivain et Conférencier qui fonda « Le Foyer » connu pour être un Club d’éducation artistique, littéraire et morale-
Parmi les membres fondateurs on retrouve M.M de Aldécoa, Proviseur du Lycée ; Chanforan ; Court, Administrateur des Colonies ; Fernau ; Monod ; Delau. Rédacteur à la « Vigie Marocaine » etc.

A partir des années vingt, on assiste à la création par Mr Picard (Paris-Maroc) de la … Société d’Enseignement Populaire et d’Application de Musique et de Déclamation qui tenait ses assises à la Salle Royal, Cinéma Pathé Rue des Ouled Hariz !

Dans les années cinquante nous retrouvons ces Associations, sous l’appellation de « Foyer Musical de Casablanca » que dirigeait Mr Cuviller, et le Conservatoire de Musique de Danse et de Déclamation, du Bd de Paris que dirigeai Mr Mariton.

Abdellah Naguib


La forte concentration à Casablanca des familles qui fuyaient la guerre en Europe, donna lieu à la création de nombreuses activités.

L’achat de terrains à proximité de la Médina et dans la périphérie de la ville, constitua l’un des sports favori des intéressés, intermédiaires de puissants groupes étrangers.

Les « noms d’emprunt » et de « paille », s’affichèrent dans les années vingt, parmi les pionniers de la « promotion immobilière » et les précurseurs de l’art déco ! Ils attribuèrent « fièrement » leur nom aux réalisations spéculatives dans les différents quartiers de la ville.

De nombreuses personnes, désintéressées par le « spéculatif », et le gain rapide (déjà) ! Ce lancèrent dans les domaines de l’industrie, de la pêche maritime etc . Ce sont les Meffre, Gallinari, Philip etc.

En un mot, ils investissaient dans les secteurs créatifs d’emplois.


Abdellah Naguib


La Communauté Européenne:

- Une fois par semaine, la musique militaire parcourait la rue du Commandant Provost, entourée de jeunes soldats porteurs de flambeaux. Elle donnait également des concerts très appréciés Place Amed Bidaoui ex Place de l'Amiral Philibert.

- Rue d’An fa, en allant vers la Rue de la Douane, un club international très en vogue, réunissait dans un cadre de style mauresque, les principales notabilités européennes de la ville…

- Les parties de bridge entre Français, Anglais, Allemands étaient très suivies.

- Plusieurs fois par an, des bals forts réussis rassemblaient l’élite de la population.


- Les concerts symphoniques du Café Glacier ( l'actuel Café de France) à l’apéritif, en soirée, les bals...

A partir de 1912, les concours hippiques offraient aux citadins des éléments de distractions.


Abdellah Naguib


A coté de ces éléments de distraction situés du coté de l’Ermitage avant leur transfert à l’hippodrome d’Anfa, il fallait informer les éventuels « investisseurs » sur le climat qui régnaient dans le pays, développer des arguments convaincants pour rassurer … Tel était l’objectif d’un des premiers bulletins qui servait de support d’information, d’annuaire téléphonique d'instrument de liaison et d’espace publicitaire publié en 1919:

- L’étendue des pays desservie par Casablanca :
Fédala, Rabat, à l’est elle atteint les massifs du Moyen et du Grand Atlas ; au sud, il prend fin à l’Oued Oum Rebia jusqu'à hauteur de Termast ; puis à l’Oued Tessaout. Casablanca commande directement Marrakech et sa région par la grande route qui relie les deux Cités, et par la voie ferrée atteignant Kasbat Tounsi.

Casablanca, Dar El Beida :
Population : 85.000 habitants ; 40.000 Européens, dont 25.000 Français (1)

Ou encore …

« Casablanca est à la fois le « Petit Paris » marocains, la « Grande Ville » et le « Principal port » du Maroc.
C’est là que l’empreinte française s’accuse le plus : Constructions modernes ; commodités de la ville et genre d’existence ; activité économique. »
Les deux principes qui président à l’établissement des plans de villes au Maroc sont ceux-ci : En premier, la séparation de la ville indigène et de la ville européenne ; séparation indispensable à l’hygiène et reconnue, après expérience (Allusion à l’expérience Tunisienne et Algérienne certainement) plus favorable aussi aux échanges sociaux qu’un contact trop constant et trop direct. Le second est de séparer aussi, tout à fait, le quartier des affaires du quartier des maisons d’habitation, pour des raisons d’hygiène etc. C’est un principe reconnu d’ailleurs dans toutes les cités modernes (!)


(1) Les statistiques de la population Casablancaise évoluèrent d’une manière significative au regard des évènements qui ont frappés la ville.


1- De 1907 à 1919 :

-La population Marocaine est passée de 20.000 Habitants à 45.000 Habitants.

-La population Européenne est passée de 1.000 Habitants à 40.000 Habitants.

2- Les opérations de « pacification » qui on suivi le bombardement de la ville, avaient eu pour conséquence de faire fuir une très grande partie de la population Marocaine.

3- Ce n’est qu’à partir de 1910 qu’un retour en force des familles Marocaine, s’est réellement concrétisé, ce retour était désormais possible après la signature de l’Accord entre S.E. M. Pichon ministre des Affaires Etrangères, et les ambassadeurs de Sa Majesté Chérifienne, portant sur le retrait des troupes Françaises de la Chaouia.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Voyagez dans le temps...

  • ...à la rencontre du Maroc de jadis. Découvrez les paysages, événements historiques et personnages d'autrefois, à travers une vaste collection de cartes postales, gravures, photographies, affiches et monnaies anciennes.

    MarocAntan publie régulièrement de nouveaux documents, que vous êtes invités à commenter. Vous pouvez aussi nous faire partager vos souvenirs ou mettre en ligne vos propres images. En savoir+

    Cliquez pour envoyer un courriel.

    + Translation / Übersetzung

    English Deutsch

La voix du passé

Affiches anciennes

  • Quelques affiches pour retrouver l'atmosphère d'autrefois. Publicitaires, informatives ou politiques, elles sont le reflet d'une époque.

Monnaies d'antan

  • Amateurs de numismatique, accédez à un fond remarquable de monnaies anciennes du Maroc : billets de banque et pièces en or ou argent, datant du Xème au XXème siècle.

Cartes & plans

  • Consultez, compulsez des cartes du Maroc de jadis et partez en expédition sur les chemins du passé. Si vous possédez une cartographie ancienne, envoyez-nous en une copie haute résolution.

Visitez aussi...

  • Cliquez pour visiter MarocAuction.
  • Cliquez pour visiter MarocAntics.
  • Cliquez pour afficher notre sélection de liens.

Conditions

  • Creative Commons License

Références

  • ■ Référencer et se syndiquer

    Référencez MarocAntan. Abonnez-vous à MarocAntan.
  • ■ Marque-page

  • ■ Classements et top-trucs
  • ■ Visites du monde