Actualité

  • Publiez sur MarocAntan vos documents anciens (cartes, photos, affiches, monnaies...) : envoyez par e-mail des copies numériques en haute résolution et participez ainsi à la construction d'une vaste banque d'images gratuite sur le Maroc d'autrefois.

    ■ ■ ■

    Informez-vous sur la vie du site (en savoir plus).

    ■ ■ ■

    Effectuez vos recherches sur le Maroc ancien et consultez les petites annonces.

    ■ ■ ■

    Nouveau ! Découvrez RadioAntan.

Cartes postales & photographies

  • ■ ■ ■ Villes et campagnes

    Survolez la carte interactive : des info-bulles vous indiquent le nom des différentes régions du Maroc. Cliquez sur chacune d'elles pour afficher les images correspondantes. Et commencez le voyage...

    Agadir et sa région Casablanca et sa région Fès et sa région Marrakech et sa région Meknès et sa région Ouarzazate, Zagora et le Sud Oujda et l'Est Rabat et sa région Safi, Essaouira et leur région Sahara et confins sahariens Tanger, Tetouan et le Nord
  • ■ ■ ■ Nos aïeux et les vôtres

    Une galerie des principales figures du Maroc d'antan : souvent étonnantes, toujours émouvantes. Peut-être y reconnaîtrez-vous l'un de vos parents ?

  • ■ ■ ■ Grande et petite histoire

    Le récit imagé de l'histoire du Maroc aux XIXème et XXème siècles, ainsi que de sa relation passionnée avec la France.

Livres & textes

  • Améliorez votre connaissance du Maroc d'autrefois, grâce à des ouvrages anciens ou contemporains. Bibliophiles, érudits ou curieux, découvrez et proposez les titres indispensables.

Rechercher dans MarocAntan

Ils font le site

Communauté

  • Communauté de MarocAntan sur MyBloglog

« La porte du Grand Socco | Accueil | Fès panoramique »

Commentaires

Naguib Abdellah


Le regne de Moulay Slimane :

Le Sultan Sidi Mohammed Ben Abdellah avait une affection particulière à l'égard de son fils Moulay Slimane, qui reçu lors de son long séjour à Sijilmassa, un enseignement de trés haut niveau, dispensé par les plus grands exègèses.

Aprés son accession au trone, Le Sultan Moulay Slimane, nomme son cousin et beau frère Moulay Abdelmalek ben Driss son Khalifa dans le Tamesna qui s’installe à An fa avec ses soldats.
Cette nomination intervint après la révolte des Chaouias contre l’autorité de Moulay Tayeb dont les troupes ont été vaincus.

Moulay Abdelmalek céda aux pressions des Chaouias et accepta de partager avec eux les revenus du port d’An fa ! Les Chaouias lui apportèrent leur soutien contre le pouvoir central. Le Sultan Moulay Slimane décida de marcher sur An fa pour rétablir l’ordre, l’annonce de son arrivée, par la route de Rabat, sema le trouble dans le camp de son Khalifa qui prit la fuite en direction de l’oued Oum Rabii…

Moulay Slimane décide donc la fermeture du port et le transfert des commerçants étrangers vers Rabat, le port ne sera réouvert qu’a l’avènement du Sultan Moulay Abderrahman ben Hicham.

- My Slimane récupère la ville d'Oujda occupée par les turcs.

- Il reçoit Abou El Abbès Ahmed Tijani (Tarika, confrérie Tijaniyya) chassé par les turcs, qu'il installe à Fès.

- Pour alléger le poids des charges supportées par les défavorisés, il supprime les droits de porte et des souks, qui s'élevaient à 500.000 Metkals, d'aprés les livres tenus par les gouverneurs et caids des tribus.

1818 Moulay Slimane renonce définitivement aux entreprises de la course, et libère les derniers esclaves chrétiens.

Le Sultan Moulay Slimane et Lalla Daouya:
La fille d’une famille corse, capturés par des corsaires tunisiens et achetées par Sidi Mohammed ben Abdellah, devient Lalla Daouya née Marthe Franchecci après son mariage avec le Sultan. Ses parents et son frère Vincent recouvrèrent leur liberté.

Elle eu l’occasion de rencontrer le Médecin anglais Lampriére, venus pour soigner les femmes du harem, qui évoque cette rencontre dans son livre « Voyage dans le Royaume de Fes".

- Lalla Daouya, assista à plusieurs conseils des vizirs, rédigea le courrier du Sultan, destiné aux chefs d’état étrangers.

A l’étranger, on l’appelle « l’impératrice du Maroc » Lalla Daouiya, son portrait à été transférer des musées de France en Espagne.

Jacques Caillé, historien francais, lui consacre un livre intitulé « la Sultane du Maroc originaire de Corse ».

Elle envoya des fonds à son frère, qui construira un beau château à Calvi, appelé de nos jours « le Palais turc ».

Après le décès de Sdi Mohammed et de son successeur Moulay El Yazid. Le Sultan Moulay Slimane adressa une lettre au Ministre des Affaires étrangères français, lui demandant de nommer Vincent, le frère de Lalla Daouiya Consul de France à Mogador. Il lui réserva une pension mensuelle de Mille cinq cents francs.
Lalla Daouya décède en 1820, suite à l’épidémie du choléra qui avait dévasté le pays.

Le Sultan Moulay Slimane, décède le 28-11-1822, il repose au Mausolée de My Ali Cherif a Bab Ayellan (Illan) à Marrakech.

serrout

j ai des pieces de monnaies

kamal

salut khouia je ss un jeune de oujda je m' apelle kamal j' ai une piece de 1289 avec une etoile juive su tu v m' apele voila mon numero ; 068736729.

khalid

Salut je suis Khalid de Salé, je possède une pièce qui date de 1289, période de gouvernance de Moulay Slimane. Mon N° de Tél est:
0667.04.32.62

Mouna

Je voudrai demander si qqn pouvait expliquer la présence de l'étoile de David sur cette pièce, je sais qu'elle se trouvait également sur le drapeau marocain...mais je suis particulièrement étonnée de la voir dans les emblèmes du Maroc, bien que la présence juive soit enracinée dans le pays.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Voyagez dans le temps...

  • ...à la rencontre du Maroc de jadis. Découvrez les paysages, événements historiques et personnages d'autrefois, à travers une vaste collection de cartes postales, gravures, photographies, affiches et monnaies anciennes.

    MarocAntan publie régulièrement de nouveaux documents, que vous êtes invités à commenter. Vous pouvez aussi nous faire partager vos souvenirs ou mettre en ligne vos propres images. En savoir+

    Cliquez pour envoyer un courriel.

    + Translation / Übersetzung

    English Deutsch

La voix du passé

Affiches anciennes

  • Quelques affiches pour retrouver l'atmosphère d'autrefois. Publicitaires, informatives ou politiques, elles sont le reflet d'une époque.

Monnaies d'antan

  • Amateurs de numismatique, accédez à un fond remarquable de monnaies anciennes du Maroc : billets de banque et pièces en or ou argent, datant du Xème au XXème siècle.

Cartes & plans

  • Consultez, compulsez des cartes du Maroc de jadis et partez en expédition sur les chemins du passé. Si vous possédez une cartographie ancienne, envoyez-nous en une copie haute résolution.

Visitez aussi...

  • Cliquez pour visiter MarocAuction.
  • Cliquez pour visiter MarocAntics.
  • Cliquez pour afficher notre sélection de liens.

Conditions

  • Creative Commons License

Références

  • ■ Référencer et se syndiquer

    Référencez MarocAntan. Abonnez-vous à MarocAntan.
  • ■ Marque-page

  • ■ Classements et top-trucs
  • ■ Visites du monde